Personnel Navigant Technique ou PNT (pilotes)

 Pilotes de ligne cf. : Devenir Pilote

Personnel navigant commercial

Le membre d’équipage de cabine, plus couramment appelé PNC (Personnel Navigant Commercial), hôtesse de l’air ou steward, fait partie du personnel navigant professionnel de l’aviation civile. Il assure la sécurité et le confort des clients pendant un vol. Le rôle du PNC relève de deux missions principales :

  • une mission de sécurité, de sûreté, et de secourisme car il veille au respect de ces règles en cabine à bord de l'avion et applique les procédures associées en cas de nécessité ;
  • une mission commerciale car il doit être attentif au confort des passagers en garantissant la qualité du service qui leur est rendu.

Pour la première de ces missions, il contrôle lors de visites préalables au départ la présence et le bon fonctionnement des équipements de sécurité dans la cabine de l’aéronef ; puis il présente aux passagers les matériels de sécurité qu’ils peuvent être amenés à utiliser en situation d’urgence (gilets de sauvetage, masques à oxygène, issues de secours, etc.) ; enfin il veille pendant la durée du vol au respect des consignes et est à même d’intervenir en cas d’incident ou d’accident, que ce soit pour porter assistance aux passagers ou pour assurer le sauvetage en cas d’évacuation d’urgence..

La seconde mission consiste à accueillir les passagers de la compagnie aérienne à bord des avions et à assurer le service commercial qui leur est rendu. Il est ainsi responsable de la présentation de la cabine et doit mettre en place les prestations durant le vol.

Le PNC doit détenir un certificat de membre d’équipage de Cabine (CCA). Pour obtenir ce diplôme, il doit suivre une formation dans un organisme approuvé et passer des examens théoriques et pratiques.

La démarche ci-dessous explique les formalités pour devenir membre d’équipage de cabine.

Qui est concerné ? 

Toute personne désireuse d’être embauchée en tant que tel par une compagnie aérienne.

Conditions

Le niveau exigé est en général celui de la classe terminale, sans exigence de diplôme.
Il n’y a pas d’âge limite pour l’obtention du CCA, mais le métier de PNC ne peut être exercé avant l’âge de 18 ans révolus.
Les candidats doivent être reconnus aptes à pratiquer le métier de PNC par le Centre Aéromédical (AeMC) de Nouvelle-Calédonie.

Formalités

Le CCA est un examen national, organisé par le Pôle Examens de la Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile (DSAC). Localement le relais est assuré par la Direction de l’Aviation civile en Nouvelle-Calédonie (DAC-NC). L’État n’assure pas de formation pour le CCA. Les candidats sont obligés de suivre une formation théorique et pratique au sein d’organismes homologués. Actuellement, seule la partie théorique peut être suivie en Nouvelle-Calédonie. Les candidats sont donc obligés de se déplacer en métropole afin de poursuivre la formation pratique.

Inscription au CCA
Le candidat peut s’inscrire en ligne via le portail candidat OCEANE.

Points d’attention

  • Le CCA est une condition pour postuler auprès des compagnies aériennes, mais il ne donne pas une garantie d’emploi. En effet, chaque compagnie a ses propres critères d’embauche.
  • Le CCA est un diplôme exigé par l’Etat pour être membre d’équipage de cabine sur les aéronefs exploités par des compagnies françaises. Cependant, avec la mise en place de nouveaux règlements européens, les personnes, titulaires du CCA peuvent également postuler pour être PNC au sein de compagnies européennes dont les pays appliquent la même réglementation.

Délai

Examen théorique : plusieurs sessions annuelles sont organisées tant en métropole qu’à Nouméa.
Pour connaitre le calendrier des sessions d’examens théoriques proposées par le centre de Nouméa, les candidats peuvent se rendre sur le site d’inscription OCEANE, consulter le site de la DAC-NC, ou contacter le Bureau des licences de la DAC-NC.

Examen pratique : plusieurs fois par mois en métropole.

Coût

Le coût de la visite médicale avoisine les 90 000 FCFP. Les frais d’inscription à l’examen théorique s’élèvent à 8 350 FCFP, ceux de l’examen pratique à 33 400 FCFP. Il faut ajouter à ces derniers chiffres le coût de la formation théorique et pratique, les frais d’hébergement et, éventuellement, les frais de transport.

Les candidats qui remplissent certains critères peuvent bénéficier du « passeport mobilité » : le billet d’avion Nouméa / Paris / Nouméa est alors pris en charge si le candidat a entre 18 et 30 ans et s’il est résident en Nouvelle-Calédonie. Il doit justifier d’avoir réussi l’examen théorique et d’être inscrit en métropole pour l’examen pratique.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur le personnel navigant professionnel, vous pouvez consulter :