Le service ingénierie de l'Aviation civile assure l'ensemble de l'ingénierie aéronautique pour le compte de l'État et de la Nouvelle-Calédonie sur les aérodromes de Nouméa-La Tontouta, Koné, Lifou-Wanaham et Nouméa-Magenta. Il conduit les opérations de constructions des infrastructures aéronautiques et leur gros entretien sur les quatre aérodromes.

Travaux en cours

Mise aux normes de l'aérodrome de Nouméa-Magenta

La Nouvelle-Calédonie a procédé de 2016 à fin 2019 à des travaux d’extension et de réaménagement de l’aéroport de Nouméa-Magenta pour accompagner l’accroissement du trafic domestique. Ces nouvelles infrastructures sont destinées à augmenter le potentiel de développement du transport aérien, à garantir un niveau de sécurité optimum pour l’ensemble des usagers et à assurer un meilleur service aux passagers.

Depuis 2010, et pour faire suite à l’arrivée des premiers ATR 72 d’Air Calédonie, l’aéroport de Nouméa-Magenta, fait l’objet d’une dérogation. La mise aux normes en code 3 de la piste de Nouméa-Magenta, indispensable à la pleine exploitation des ATR72, a impliqué un certain nombre d’aménagements, dont l’élargissement des surfaces de dégagement d’un côté de la piste de plus d’une trentaine de mètres, conformément aux critères d’homologation exigés.

Cette opération a nécessité :

- le déplacement du seuil de piste 17 (20 MXPF),

- la déviation de la route provinciale 14 entre le giratoire de l'aérodrome et le giratoire Green Valley (636 MF CFP), qui a impliqué le réaménagement du centre équestre de la Gourmette (66M XPF). La nouvelle route a été mise en service en juin 2019 dans une configuration de type boulevard urbain deux fois une voie avec un terre-plein central, de l'éclairage public, des trottoirs revêtus et une piste cyclable,

- l'élargissement de la bande de piste (225 MF CFP).

Les travaux de déviation de la RP14 et d'élargissement de la bande de piste sont achevés et ont fait l’objet d’un contrat de développement État/Nouvelle-Calédonie 2017-2020, avec une participation de l’État à hauteur de 30%.

Mise aux normes de Nouméa Magenta

 Réaménagement de l’aérogare passagers de l’aérodrome de Magenta

Objectifs de l'opération :

  • améliorer le confort et la fonctionnalité de la salle arrivée soit offrir plus d’espace pour se déplacer avec les caddies, plus d’espaces d’attente en dehors des flux de circulations des caddies et des passagers, plus de linéaire de tapis bagages accessibles aux passagers ;
  • agrandir la salle d’embarquement soit offrir une surface plus importante et donc un meilleur niveau de confort pour les passagers au départ de Magenta.

Les travaux consistent à réaménager 500 m² de l’aérogare passagers tout en maintenant la continuité de service :

  • la salle d’embarquement existante sera agrandie à partir de la surface de la salle arrivée existante (environ 234 m²).
  • la salle arrivée sera aménagée dans l’espace actuellement réservé au traitement du fret (environ 245 m²) et comprendra :
    • un nouveau système de livraison des bagages conformes aux règles de sûreté, qui devra permettre le doublement de la capacité actuelle de livraison des bagages, soit un linéaire d'environ 50 m de tapis ;
    • un espace de contrôle en interface avec le hall principal de l’aérogare ;
    • un bureau pour les douanes avec un local fouilles ;
    • des sanitaires hommes et femmes.
  • les sanitaires du hall principal de l’aérogare seront aménagés au niveau du sas actuel entre la salle arrivée et le hall principal afin de libérer l’espace actuellement occupé par des sanitaires à l’intérieur de la zone fret ;
  • une zone de manutention bagages, destinée aux personnels chargés du traitement des bagages (chargement du tapis de livraison des bagages), sera organisée en extérieur sur le pignon sud, dans un espace abrité des intempéries.

Coût : marché de travaux de 122 MXPF.

Calendrier : la période de préparation est en cours. Les travaux se dérouleront de juillet 2020 à mai 2021.

 PLAN aérogare nouméa magenta

Réfection du hangar SSLIA de l’aérodrome de Magenta

L’opération consiste au remplacement de la toiture (630 m²), du bardage métallique ainsi qu’au traitement des poteaux bétons et de la charpente métallique tout en maintenant l’activité des pompiers de l’aérodrome.

Coût : Marché de travaux de 36 MXPF.

Calendrier : les travaux sont en cours et se termineront en septembre 2020.

hangar

Nouvelle aérogare de Lifou-Wanaham

La future aérogare vise à augmenter les capacités de l’actuelle aérogare devenues insuffisantes en regard des projections en termes de nombre de passagers et de volume de fret. Cette nouvelle aérogare permettra en outre, de manière ponctuelle, l’accueil de vols à composante internationale.

Le projet, signé MMW Architecture, est porté et financé intégralement par la Nouvelle Calédonie, pour un budget global d’environ 1,7 milliards XPF, uniquement pour la partie bâtiment. Les travaux ont débuté fin 2019, avec la démolition d’une partie des installations devenues obsolètes. La mise en service de l’aérogare passager est prévue en 2021.

AEROGARE DE LIFOU

LIFOU nouvelle aérogare 1.png

Nouvelle aérogare de Koné

Afin d’accompagner l’évolution du trafic aérien et de la flotte d’Air Calédonie, la Nouvelle-Calédonie a décidé de rendre conformes les installations de la plateforme de Koné aux dispositions réglementaires définies pour accueillir des ATR72, et de redimensionner la capacité des installations actuelles.

Cette décision, et les contraintes liées au site, impliquent la reconstruction de l’aérogare au nord de la piste. Les parkings avions ont été achevés en septembre 2017, suivi des études pour la réalisation du bâtiment.

La maîtrise d’œuvre de cette opération est asurée par l’agence "Karine Demortier architecture". Le calendrier des travaux reste à définir.

Le projet global est financé par la Nouvelle-Calédonie, la partie aérogare seule représente un budget d’environ 1,1 milliard XPF

Koné nouvelle aérogare 3.png

Koné nouvelle aérogare 2