Le service ingénierie de l'Aviation civile assure l'ensemble de l'ingénierie aéronautique pour le compte de l'État et de la Nouvelle-Calédonie sur les aérodromes de Nouméa-La Tontouta, Koné, Lifou-Wanaham et Nouméa-Magenta. Il conduit les opérations de constructions des infrastructures aéronautiques et leur gros entretien sur les quatre aérodromes.

Travaux en cours

Mise aux normes de l'aérodrome de Nouméa-Magenta

La Nouvelle-Calédonie procède actuellement à des travaux d’extension et de réaménagement de l’aéroport de Nouméa-Magenta pour accompagner l’accroissement du trafic domestique. Les nouvelles infrastructures sont destinées à augmenter le potentiel de développement du transport aérien, à garantir un niveau de sécurité optimum pour l’ensemble des usagers et à assurer un meilleur service aux passagers.

Depuis 2010, et pour faire suite à l’arrivée des premiers ATR 72 d’Air Calédonie, l’aéroport de Nouméa-Magenta, fait l’objet d’une dérogation. La mise aux normes en code 3 de la piste de Nouméa-Magenta, indispensable à la pleine exploitation des ATR72, implique un certain nombre d’aménagements, dont l’élargissement des surfaces de dégagement d’un côté de la piste de plus d’une trentaine de mètres, conformément aux critères d’homologation exigés.

Cette opération nécessite la déviation de la route provinciale 14 entre le giratoire de l'aérodrome et le giratoire Green Valley. La nouvelle route sera de type boulevard urbain deux fois une voie avec un terre-plein central, de l'éclairage public, des trottoirs revêtus et une piste cyclable. Les travaux occasionneront, pendant quelques mois, des gênes pour les riverains, en raison du bruit et de la poussière générés par le chantier. Des phases de circulation alternée seront également à prévoir lors de la mise en service de la route.

Ces travaux de déviation de la RP14 et d'élargissement de la bande de piste font l’objet d’un contrat de développement État/Nouvelle-Calédonie 2017-2020, avec une participation de l’État à hauteur de 30%.

ACTU 2 Rendu Green Valley

Nouvelle aérogare de Lifou-Wanaham

L’opération relative à la nouvelle aérogare territoriale de Lifou‑Wanaham, dimensionnée pour l’ATR72, est en cours de réalisation. Le marché de maîtrise d'oeuvre a été attribué MMW Architecture. Les travaux devraient débuter au troisième trimestre 2018. Leur démarrage est conditionné à la libération du foncier aujourd’hui occupé par un bâtiment abritant le marché. Le montant de l’opération financée par la Nouvelle‑Calédonie est de 1,7 MdFCFP (14,25 M€).

Le projet de réaménagement consiste ainsi à démolir les bâtiments existants d’une superficie d’environ 260 m², puis à construire deux nouveaux bâtiments, un de 1600 m² pour la zone passagers et un autre de 310 m² pour le fret. Le parking véhicules ainsi que les aménagements extérieurs vont être agrandis. Le bâtiment du marché, attenant à l’aérogare sera également démoli et reconstruit, sur un foncier encore non déterminé à ce jour

AEROGARE DE LIFOU

Nouvelle aérogare de Koné

Afin d’accueillir l’ATR72, les études pour les futures installations terminales de Koné ont été lancées. Le marché de maitrise d'oeuvre a été attribué à Karine Dumortier architecture. Les futurs parkings avions ont été préalablement achevés en septembre 2017, 2018 a été consacrée à la réalisation des études. Le financement de ces opérations s’élève à 1,5 MdFCFP (12,57 M€). S’y ajoute la réalisation d’une voie d’accès aux futures installations (500 MFCFP, soit 4 M€). Les travaux devraient débuter en fin d’année 2018.