Trafic aérien commercial par destination internationale 2020

Au 31 décembre 2020, le nombre total de mouvements était en baisse de 59,2 % par rapport à 2019. Le nombre total de passagers internationaux a affiché une régression de plus de 70 % passant de 567 000 passagers à 166 000.

Compte-tenu du besoin de maintenir un cordon d’approvisionnement extérieur, le fret a un peu mieux résisté avec -20.5 % du volume total de marchandises traité à Nouméa‑La Tontouta par rapport à 2019.

À noter que le trafic avait été soutenu pendant les mois de janvier, février et début mars 2020.

Enfin, le trafic en direction de Wallis-Hihifo (destination Covid free jusqu'en février 2021) a sensiblement augmenté passant de 17 495 passagers en 2019 à 18 084 passagers en 2020

Trafic aérien commercial international par destination

Trafic aérien commercial régulier intérieur 2020

En 2019, le trafic commercial intérieur avait progressé de 2 %, tous opérateurs de transport public, hélicoptères et avions, confondus, et de 2,3 % pour le trafic commercial régulier en particulier.

À l’instar du trafic international, le transport domestique souffre de la suspension des vols réguliers internationaux et des flux de touristes. Au 31 décembre 2020, le trafic aérien domestique régulier accuse une baisse de 23 % du nombre de mouvements par rapport à 2019. Dans le même temps, le nombre de passagers a diminué de 28,7 % passant de 487 500 à 346 400 passagers, et le volume de fret a régressé de près de 23 %

trafic aérien commercial domestique par aérodrome