Le service CNS comprend les 3 services essentiels à la Navigation Aérienne que sont la Communication, la Navigation et la Surveillance.

C : Communications : la VHF et la HF

Les liaisons VHF (Very high frequency : bande de fréquences comprises entre 30 et 300 MHz) sont utilisées pour les communications entre pilotes et contrôleurs aériens. Elles offrent un confort d’utilisation très satisfaisant, leur principal inconvénient étant leur portée limitée (200 à 250 miles nautiques soit 370 à 450 km).

La Nouvelle Calédonie est équipée de 6 antennes VHF (émission/réception) sur tout le territoire allant de Thiebaghi à Gouemba.

La HF (High frequency : bande de fréquences comprises entre 3 à 30 MHz) permet de couvrir des grandes distances. En revanche, les liaisons HF sont très dépendantes des conditions météorologiques, posant des problèmes de fiabilité, de performance et de saturation.

N : Navigation

Le territoire de la Nouvelle Calédonie possède un parc de moyens d’aide à la radionavigation conventionnels tels que les NDB, VOR/DME et ILS. Ils permettent aux avions de naviguer dans les espaces de la Nouvelle Calédonie ou bien de pouvoir atterrir dans des conditions météorologiques dégradées sur les différents aérodromes du territoire.

S : Surveillance

Ce service est pour le moment rendu par 3 stations ADS-B (Automatic Dependent Surveillance-broadcast) : elles permettent la visualisation sur l’écran des contrôleurs aériens d’un certain nombre d’informations relatives aux aéronefs équipés (position, vitesse, altitude etc.). Il n’existe pas de radar en Nouvelle Calédonie.