Covid-19, comment réaliser une activité aérienne de loisir, 

Incluant les activités commerciales de vols rémunérés de A vers A

En application de l’arrêté n° 2021-10512 du 6 septembre 2021 modifié portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du covid-19 en Nouvelle-Calédonie, des limitations restrictives des déplacements individuels et des transports de personnes par voie aérienne ont été introduites.

En coordination avec les autorités gouvernementales de la Nouvelle-Calédonie, à l’issue d’un processus visant à faciliter la reprise des activités aériennes de loisir, et en vertu des modifications apportées à l’arrêté visé en référence, les activités suivantes sont désormais autorisées sous certaines conditions et dans le respect d'un protocole sanitaire à définir par les organismes à partir du modèle proposé ci-après par la direction de l'Aviation civile en Nouvelle-Calédonie.

Les activités autorisées  

Durant les périodes dites de « confinement strict » (jours et plages horaires précis fixés par arrêté du Gouvernement) les vols de loisir ou d’activité sportive, et les déplacements en vue de leur réalisation, sont extrêmement limités. Ainsi les vols de loisirs privés, d'instruction, d'entraînement, de baptêmes ou de découverte, réalisés en avions, hélicoptères ou ULM, ne sont pas couverts par les dispositions concernant les déplacements exceptionnels autorisés.

Concernant les activités drones, les règles générales édictées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 doivent être prises en compte comme pour toutes les autres activités.

En dehors de ces périodes, toutes les activités sont autorisées dans les conditions d'autorisation ci-après :

Les conditions d'autorisation

Respect des régles suivantes :

  1. les règles générales édictées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, comme pour toutes les autres activités (notamment pour l’activité drones)
  2. les règles afférentes aux installations permettant l’accès à la pratique de ces activités incluant, pour les activités commerciales, les conditions fixées pour l’accueil du public
  3. uniquement les vols d’aviation générale sur la Grande Terre et entre la Grande Terre et l’île des Pins, les vols vers les îles Loyauté demeurent interdits

Mise en place d'un protocole applicable aux activités aériennes de loisir 

Chaque organisme d'activités aériennes de loisir doit définir un protocole sanitaire. 

Les organismes de formation devront l'annexer au réglement intérieur et le faire signer par chaque pilote préalablement à sa première venue

Les organismes commerciaux devront le faire signer préalablement à chaque personne transportée.

Téléchargement du modèle de protocole applicable aux activités aériennes de loisir proposé par la direction de l'Aviation civile en Nouvelle-Calédonie