Statistiques générales

Statistiques trafic aérien 2015

Statistiques de trafic commercial pour l'année 2015.XLS

Trafic domestique

Sur l’ensemble de l’année, le trafic marque une progression annuelle de 2 %, avec un nombre de passagers qui avoisine les 445 000 sur l’ensemble de 2015 (contre 436 000 en 2014).

Parallèlement à une croissance très modérée du trafic d’Air Calédonie (+ 0,8 %), le trafic d’Air Loyauté progresse fortement. Le ralentissement d’air Calédonie s’explique par le départ en maintenance fin juin, pour 6 semaines, d’un ATR72 de la compagnie, auxquels se conjuguent des délais d’adaptation de ses programmes aux restrictions de services de contrôle sur Nouméa-Magenta et aux contraintes de sécurité de cette plateforme.

Par ailleurs, le bon résultat d’Air Loyauté s’explique par sa reprise en propre, depuis le 13 juillet 2015, de la desserte inter-îles Loyauté et une augmentation du service rendu à la population des îles (plus de rotations, nouvelle offre sur Maré). Ce service était auparavant opéré en affrètement pour le compte d’Air Calédonie.

La ventilation des chiffres du trafic domestique par plateforme confirme le rôle de hub de l’aéroport de Magenta avec plus de 434 923 passagers et la prédominance de Lifou et de l’île des Pins, suivies Ouvéa et Mare, comme destinations aéroportuaires. La progression du trafic reste modérée pour Magenta, voire stagne pour Lifou, tandis que l’île des Pins progresse de 6 % et Ouvéa et Mare de plus de 3%, résultats de l’accroissement du service inter-îles (9 122 passagers en 2015 contre 5705 en 2014).

En province nord, la croissance de Koné (+55,7%) illustre les travaux d’allongement et d’élargissement de la piste en 2014, qui ont permis de fiabiliser la desserte de cette plateforme en réduisant les contraintes d’exploitation. A l’inverse, Touho, Koumac et Bélep enregistrent de très mauvais résultats mais ils impactent très peu la tendance globale compte tenu de leur part marginale dans le trafic domestique (1%).

Trafic international

Dans un contexte international de croissance soutenue du trafic aérien (+ 6,5 % en 2015 selon IATA), le trafic international de/vers la Nouvelle-Calédonie progresse de 3,8 % avec 497 400 passagers en 2015. Cette évolution, en deçà de la tendance mondiale, est toutefois en hausse pour la deuxième année consécutive (+ 0,4 % en 2014) et après deux années de baisse du trafic à Tontouta (-1,1 % en 2012 et -2,2 % en 2013).

Les hausses cumulées de la fréquentation touristique (+ 6,3 %) et des voyages des Calédoniens (+ 5,6 %) sont à l’origine de ce résultat.

Sur l’Australie (+ 8,2 %), Sydney enregistre un recul de 4,2 %, largement compensé par la très forte progression de Melbourne (trafic qui a plus que doublé par rapport à 2014, année de mise en service de la ligne) et l’augmentation de Brisbane de 3,9 %.

Sur l’Asie (+ 5,3 %), Tokyo progresse de 9,9 % et absorbe la suppression des rotations sur Séoul et la baisse de trafic sur Osaka ( - 3,8 %).

Pour les autres destinations régionales, seule la Nouvelle-Zélande est en progression (+ 10,3 %) en lien avec une desserte augmentée à trois fréquences hebdomadaires (deux précédemment); le Vanuatu connaît un recul de 9,7 % qui peut s’expliquer par le passage du cyclone Pam en mars, la Polynésie française diminue de 2,9 % alors que Wallis/Nandi reste stable (- 0,5 %).

Cacher la description

Débarquement des passagers

Consulter l'ensemble de la photothèque
Actualité
Formulaires

Compte rendu d’incident, Demande d’habilitation et de titre de circulation en zone réservée (demande de badge), Canevas de Manuel...

News imageLire l'article
Réalisation SCSI / SkaZy