Actualité

Rencontre avec les usagers aériens de Nouvelle Calédonie

Le jeudi 27 septembre, le service de la navigation aérienne a organisé une rencontre avec les usages aériens de Nouvelle-Calédonie. Vous pouvez télécharger le support de la rencontre : Présentation réunion usagers aériens

 

Drone : restriction pour drones de loisirs

La représentation des zones soumises à interdictions ou à restrictions pour l’usage, à titre de loisir, d’aéronefs télépilotés (ou drones), sur le territoire calédonien est disponible en suivant le lien suivant :

Carte des zones interdites ou soumises à restriction pour drones de loisirs

Cette carte intègre partiellement les interdictions s’appuyant sur des données publiées hors de l’AIP (Aeronautical Information Publication) et ne couvre pas les interdictions temporaires.

La représentation des zones soumises à interdictions ou à restrictions n’engage pas la responsabilité des producteurs de la donnée. Le contour des agglomérations est fourni à titre purement indicatif : quelle que soit la couleur représentée, le survol d'une zone habitée, d'un fleuve ou d'un parc en agglomération est interdit.

Consulter la carte ne dispense pas de connaitre la réglementation, de l’appliquer avec discernement et de rester prudent en toute occasion.

 

Plan de composition général de Nouméa-Magenta

L’objectif de la démarche du Plan de Composition Général (PCG) est de prévoir et d’organiser le développement d’une plateforme en identifiant les activités et les événements susceptibles d’intervenir à moyen terme, en anticipant les limites de capacité des installations et en réservant les emprises nécessaires au développement de chaque activité. Le PCG prend également en compte les zones situées à proximité de l’aérodrome.

En 2013, la DAC-NC a associé la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Nouvelle Calédonie gestionnaire de l’aérodrome à l’élaboration du PCG de l’aérodrome de Magenta. Le comité de pilotage du PCG constitué des services de la DAC-NC, le service exploitation des aérodromes domestiques de la CCI et les partenaires aériens concernés a été mené par le Bureau Aménagement et Études Générales de la DAC-NC.

Les études complémentaires au PCG (capacité de piste et environnementale) ont permis d’optimiser les aménagements aéroportuaires proposés.

Le PCG de l’aérodrome de Magenta et la notice qui l’accompagne ont été validés par le comité de pilotage et signés par le directeur de la DAC-NC le 12 juillet 2018.

Vous pouvez télécharger les éléments du dossier en cliquant sur les liens suivants:

Plan de composition général de Nouméa-Magenta

Notice explicative

Annexe 1 avant-projet

Annexe 2 Plan d'exposition au bruit

Annexe 3 : Etude environnementale

Annexe 4 : Plan des contraintes

 

 

 

Plan de servitude aéronautique de Koné

Dans le cadre du développement de l’aérodrome, et afin d’accompagner les travaux d’aménagement de la piste réalisés en 2014 pour accueillir l’ATR72, il convenait d’élaborer le plan de servitudes aéronautiques de dégagement (PSA) de l’aérodrome de Koné en bonne et due forme. En effet, bien que l’exploitation de la piste soit réglementée par des procédures aéronautiques de décollage et d’atterrissage, l’aérodrome n’a jamais fait l’objet d’un PSA approuvé et opposable aux tiers.

Dans le but de protéger la circulation aérienne contre tout obstacle situé dans l’emprise ou aux abords de l’aérodrome, susceptible de limiter l’accessibilité (pour les aéronefs) de la plateforme, le Bureau Aménagement et Études Générales (BAEG) de la DAC-NC pilote l’élaboration du PSA de l’aérodrome de Koné.

En fin d’année 2017, les caractéristiques techniques du projet de PSA ont été validées en séance par le groupe de travail constitué des services de la DAC-NC, des collectivités et des utilisateurs aériens concernés. Le projet de PSA poursuit sa procédure d’élaboration avec la phase d’instruction locale comprenant la conférence entre services et l’enquête publique.

La conférence entre services est engagée depuis le 28/08/18. Le principe est de recueillir les avis préalables des différents services intéressés par les servitudes aéronautiques de Koné. Après l’analyse des avis rendus et le PV de clôture de la conférence entre services, le BAEG procédera à l’enquête publique en janvier 2019. L’approbation et la publication du PSA de l’aérodrome de Koné sont prévues pour mai 2019.

 

Drones-Modification réglementaire

Mise en place d'un cadre adapté à la formation et à l'évaluation des compétences des TELEPILOTES

Dans la continuité de la structuration de la filière française des drones professionnels et dans le cadre de la loi de 2016 relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils, est mis en place un cadre adapté définissant des modalités de formation et de qualification propres à l’activité de télépilote.

Un travail a été mené, notamment avec les organisations professionnelles et représentants du secteur, pour concevoir un programme d’examen théorique et les composantes minimales de la formation pratique adaptés aux compétences nécessaires pour exercer une activité de télépilote de drones civils professionnels.

Les contours de l’examen théorique sont inspirés des formations aéronautiques existantes avec des modules concernant spécifiquement la réglementation drones, la connaissance des machines, la préparation et le suivi du vol ou encore les procédures opérationnelles devant être suivies pour assurer une exploitation en toute sécurité pour les tiers au sol et les autres usagers de l’espace aérien. La réussite à cet examen conduit à la délivrance d’un certificat d’aptitude théorique de télépilote par la DAC-NC, nécessaire pour exercer ces fonctions. Pour s’y préparer, le télépilote pourra se former lui-même ou faire appel à un exploitant proposant des formations, puis passer l’examen qui se déroule dans les locaux de la DAC-NC.

La formation pratique répond à des objectifs d’apprentissage pour acquérir les compétences indispensables aux scénarios opérationnels d’usage des drones : préparation de la mission et de la machine pour le vol, comment opérer un drone en situation normale ou anormale, etc. Chaque exploitant définit par ailleurs les formations complémentaires nécessaires pour prendre en compte les spécificités de son activité pour l’ensemble de ses télépilotes. Il n’y a plus la possibilité d’autoformation afin d’assurer une plus grande structuration de la formation pour aller vers une rigueur et une professionnalisation accrues, garantes d’un niveau de sécurité de l’exploitation renforcé.

Les télépilotes ayant exercé avant le 1er juillet 2018 peuvent continuer après cette date leur activité pour les scénarios pour lesquels ils opéraient déjà ; pour cela, ils devront obtenir auprès de la DAC-NC avant le 1er juillet 2019 la reconnaissance de cette capacité, qui sera formalisée par la délivrance d’une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote.

Pour plus de renseignements : https://www.aviation-civile.nc/aviation-generale/drones

 

Rapport d'activités 2017

Le rapport d'activité 2017 de la Direction de l'Aviation civile en Nouvelle-Calédonie est disponible sur demande en version numérique ou imprimée.

Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter via le formulaire de contact présent sur ce site.

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2
Cacher la description

Débarquement de l'A330 à Tontouta

Consulter l'ensemble de la photothèque
Histoire de l'Aviation en Nouvelle-Calédonie

Les débuts de l’Aviation Civile en Nouvelle-Calédonie furent marqués par des initiatives privées et c’est seulement en 1940 qu’une...

News imageLire l'article
Réalisation SCSI / SkaZy